Leterme devait démissionner hier

Yves Leterme avait décidé vendredi de jeter l'éponge. (photo Belga)

Le formateur Yves Leterme était attendu vendredi vers 15h00 chez le Roi Albert II pour lui remettre sa démission d'après de "très bonnes sources". Son sort été scellé vendredi selon un scénario écrit en tout petit comité CD&V avec l'aval du Palais. Mais sa réunion de négociation s'éternisant, Yves Leterme n'a pu se rendre à l'heure chez le Roi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, ou vendredi matin, Yves Leterme aurait compris que sa mission ne pourrait plus aboutir, notamment après la réunion, jeudi soir, des négociateurs NV-A.

Ces derniers n'ont guère bougé par rapport à leurs dernières exigences institutionnelles, contrairement à ce qu'espérait alors le CD&V, explique le journal.

Les déclarations de Joëlle Milquet et de Didier Reynders, assurant qu'ils s'en tenaient à la note communautaire du formateur acceptée lundi a également penché dans la balance pour qu'Yves Leterme décide, "avec l'un ou l'autre proche, de jeter l'éponge".

Yves Leterme avait pris sa décision avant la réunion débutée à 11h30 avec les quatre présidents de parti. Mais cette réunion se prolongeant, le rendez-vous royal a été annulé.

Avec Belga

Nos dernières videos