Fin de la prise d'otages dans un bureau de Clinton

Le preneur d'otages était âgé de 46 ans, avait des antécédents psychiatriques. (photo Reuters)

Une prise d'otages dans une permanence électorale de Hillary Clinton à Rochester (New Hampshire, nord-est) a pris fin vendredi soir et l'auteur présumé a été arrêté et emmené par la police.

L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, est sorti du bâtiment les mains en l'air, puis s'est agenouillé avant d'être emmené dans un fourgon cellulaire.

Le preneur d'otages, qui aurait été porteur d'une bombe, avait pris en début d'après-midi plusieurs personnes en otages dans une permanence électorale de la candidate démocrate à la présidentielle américaine, en l'absence de cette dernièe.

Hillary Clinton inquiète

La police n'avait pas pu préciser le nombre d'otages. Une télévision locale avait indiqué que deux personnes avaient été relachées dans l'après-midi. Un responsable des services de santé, Earl Sweney, avait révélé que le preneur d'otages était âgé de 46 ans, avait des antécédents psychiatriques et de conduite en état d'ivresse.

 La candidate démocrate à la présidentielle de 2008, qui a annulé un déplacement prévu en Virginie (est), a suivi pendant plusieurs heures l'évolution de la situation.

Avec Belga

Nos dernières videos