FOOTBALL Promotion D

Le couteau sur la gorge

Le partage de dimanche dernier oblige les Sambriens à rattraper les points perdus en s'imposant face aux «Turcs».

J. TAMINES : Quévy, Riso, Labeau, Patris (?), Cassan, Autenne, J. Roman, Bevilacqua, Chiacig, K.Noel, L. Noel, Politi, A. Roman, Sacré, Cigana, Mouton (?).

FAYMONVILLE : Jacquemin et Classen, Serafin, Hendrick, D'Assaro, Wolfs, Philippe (?), F. Thunus, Ruiz Marin, Plunus, Defour (?), Andich, Dewaay, Schröder, Bouhy, Chauvin. Molnar est suspendu. Philippe a une fracture du nez et Defour a souffert d'une gastro-entérite. Philippe Thunus n'est pas encore opérationnel alors que Mathieu pourrait mettre un terme sa carrière.

Pour l a circonstance, Philippe Rasquin se voit à nouveau contraint de disposer ses pions sur l'échiquier en fonction des disponibilités.

S'il peut compter sur les retours de Bevilacqua, Chiacig, Mouton - probable mais pas certain - et de J. Roman, Yildiz n'est lui pas encore opérationnel, Duvieusart, opéré des dents ce samedi, sera absent tandis que Patris grippé reste incertain.

Le coach précise : «Comme chaque semaine depuis le début du championnat, je dois composer différemment, ce n'est pas évident. En outre, je ne sais jamais dans quelles dispositions mes garçons vont aborder la rencontre. D'un dimanche à l'autre, leur comportement peut changer du tout au tout. C'est finalement toujours le même problème, l'équipe semble se complaire à être au pied du mur, le couteau sur la gorge. En effet, quand on fait le bilan des points stupidement concédés, les trois partages contre Jamoigne, Meux et Petit-Waret sont lourds de conséquence d'autant que nous avons eu les occasions de faire à chaque fois la différence. Avec six points de plus, nous serions évidemment plus à l'aise. Quand rien ne se déroule comme prévu, les joueurs rouspètent ou cherchent des excuses, c'est un mauvais terrain, on ne reçoit pas de bons ballons... Ils ont tort. Imprimer le rythme et faire le jeu face à des équipes dites à notre portée n'est pas la même chose que de garder le ballon en empêchant l'adversaire de développer son jeu, les contextes sont totalement différents, il faut pouvoir les gérer. Faymonville est une équipe qui, même en déplacement, dispose d'une force de frappe évidente, il faudra y être attentif.» M.L.

Nos dernières videos