provinciale 1

L'humilité pour éviter la raclée Elsaute Minerois Dimanche 14 h 30

«Derby ou pas, Elsaute et La Minerie ont autant besoin de points l'un que l'autre.» En reconnaissant qu'il n'y a cependant pas péril en la demeure, Robert Formatin fait remarquer que son équipe a glissé, pour la première fois, dans la colonne de droite au classement. «Même si nous dominons le plus souvent notre adversaire, cela fait quelques semaines que nous n'avons plus un match dit facile à jouer. Et ça se ressent au niveau des points, nous n'avançons guère.» On pourrait presque tirer un constat identique avec Elsaute. Malgré une série de 6 matches sans défaite (2 victoires et 4 nuls), qui a pris fin dimanche dernier avec un cinglant revers concédé face à l'ex-lanterne rouge waremmienne, on a l'impression que tout est à refaire chez les Etoilés. Certes nantis de 18 points, les hommes de Fortune Modafferi ont vraiment loupé le coche ces 3 dernières semaines. En pratique, lorsqu'ils menaient 2-1 contre Amay (à 11 contre 9 !) avant de concéder un penalty... sorti de l'imagination arbitrale. Puis le week-end suivant à Aywaille où les Verts possédaient encore 2 buts d'avance (1-3) à 2 minutes du terme, sans pouvoir éviter un incroyable retour au score aqualien. En théorie (mais avec des si...), Elsaute aurait dû profiter de la venue de Waremme il y a une semaine pour renforcer encore son capital points d'une victoire, si bien qu'au décompte on peut considérer qu'Elsaute a gaspillé 5 voire 7 unités sur les 9 dernières mises en jeu.

Fameuse différence puisque les Etoilés auraient pu se retrouver aujourd'hui à hauteur de... Weywertz dans la première moitié du classement, et en tout cas devant son adversaire du jour à l'heure de disputer ce derby. «Cette semaine, nous avons pris du temps pour discuter, confie Fortune Modafferi. Sans jeter la pierre à qui que ce soit, nous avons essayé de mettre ensemble le doigt sur ce qui n'a pas fonctionné. Nous nous sommes évidemment tous rendus compte qu'il y avait un problème. À titre personnel, j'ai trouvé mes joueurs un peu trop suffisants. On devra obligatoirement faire preuve d'humilité contre La Minerie sinon, contre une équipe pareille, on va se faire ramasser (sic) !»

Dans les rangs elsautois, Brixhe (entorse du genou) et Lennerts (cuisse) sont sur la touche. Delgombe réintègre le noyau. À La Minerie, Nagui a soigné sa cheville endolorie chez le kiné. Il sera apte au même titre qu'Idraf, affaibli par une angine cette semaine.

Nos dernières videos