provinciale 1

SFX-St Michel : défense simplifiée!

Olivier Cordonnier a eu deux semaines pour travailler avec ses nouvelles couleurs avant d'affronter un gros morceau : Visé.

Le successeur de Jean-Marc Rondoz marque progressivement l'équipe verviétoise de sa griffe. Au repos le week-end dernier, les Coalisés ont eu deux semaines pour travailler tactiquement.

«Sur le plan offensif, j'ai introduit quelques systèmes pour un shoot rapide», explique Olivier Cordonnier. «Ces séquences de jeu permettront d'isoler très vite le meneur, un ailier ou un pivot suivant l'option prise. Cela peut être très utile lorsque le chrono l'impose.

Défensivement, j'ai modifié les choix opérés par mon prédécesseur. Visiblement les choses ne fonctionnaient pas de la sorte, j'ai surtout voulu simplifier la défense.»

Autant de modifications que le mentor verviétois a eu l'occasion de tester une première fois, en conditions de match, jeudi soir lors d'une partie amicale face à l'équipe B du club.

Mais le premier vrai test, ce sera ce soir (20h30) à domicile face à Visé... «Un solide adversaire qui mérite sa seconde place», explique un Olivier Cordonnier qui pourra prendre place ce soir sur le banc verviétois. «Les Liégeois affichent notamment pas mal d'atouts à l'intérieur. Sans doute le secteur où nous éprouverons le plus de difficultés à rivaliser. L'objectif sera de jouer vite pour développer un maximum de contre-attaques.»

Avec un effectif au grand complet, Olivier Cordonnier espère réaliser un bon résultat face à Visé. Car il a prévenu les gars, pas question de se contenter à présent de décrocher le maintien et jouer le ventre du mou du classement.

«Il faut être plus ambitieux, au risque de très vite s'embêter...», conclut le mentor.

Le match de tous les dangers pour Aubel

Pas vraiment fringants actuellement, les Aubelois doivent profiter du match à domicile face à Oupeye (dimanche, 13h30) pour renouer avec la victoire...

«Ce match peut être le détonateur», explique Patrick Begon qui attend toujours le déclic au sein de ses troupes, «mais aussi notre enterrement si d'aventure on ne parvenait même pas à s'imposer face à la lanterne rouge.»

VERVIERS-PEPINSTER C et STAVELOT ont des déplacements au programme. Plus simple sans doute pour les Pepins à Jupille B (dimanche, 12h45) que pour les Stavelotains à Cointe (dimanche, 14 heures).

Nos dernières videos