division 1

Sans but et quasiment sans occasion

Sans but et quasiment sans occasion

(photo Belga)

Les choses étaient simples pour Anderlecht : un succès le ramenait à trois unités du Standard ; une défaite le reléguait à neuf points, avec le FC Bruges qui doit jouer ce dimanche contre Gand. Au bout d'un petit choc, les Mauves restent à bonne distance des Rouches, six unités. Les vainqueurs de ce week-end pourraient donc être les Blauw en Zwart s'ils s'imposent contre leur ancien entraîneur, Trond Sollied.

Assistance : 25061.

Arbitre : M. Allaerts.

Cartes jaunes : Dante, Mbokani, Sarr, Polak, Onyewu.

ANDERLECHT : Zitka, Wasilewski, Pareja (74e De Man), Juhasz, Deschacht, Legear (68e Mpenza), Biglia, Polak, Goor, Hassan (84e Serhat), Frutos.

STANDARD : Espinoza, Marcos, Onyewu, Sarr, Dante, Dufer (67e Ingrao), Fellaini, Defour, Witsel, Mbokani (74e De Camargo), Jovanovic.

Avec finalement Mbokani pour commencer, Michel Preud'homme avait opté pour la vitesse du duo que le Congolais formait avec Jovanovic. Si l'ancien Anderlechtois tenta bien une frappe, sur Zitka, en début de match (2e), le Serbe n'eut pas trop l'occasion de se montrer, sinon rappeler qu'il courait vite. Le Standard avait pris l'entame de la rencontre à son compte, avec en point d'orgue une tête de Fellaini, à la réception d'un coup-franc de Defour, contrée en corner par Zitka (10e).

Ces vingt bonnes premières minutes liégeoises furent toutefois sans suite, tandis qu'Anderlecht se montrait un peu plus entreprenant. On attendait une formation bruxelloise à deux attaquants plutôt qu'un, c'est finalement le seul Frutos qui occupait la pointe, avec Hassan dans son dos et Serhat sur le banc. On ne change pas les habitudes. Le champion de Belgique eut tout de même le temps de se créer deux franches occasions : une balle piquée de Polak pour Goor, parti à la limite du hors-jeu, mais qui plaçait à côté (19e) ; puis un service sur coup-franc de Hassan, que Wasilewski avait coupé au premier poteau, sans succès (33e).

Dante et Sarr suspendus contre Charleroi

Sur sa première période, le sommet n'avait pas atteint les hauteurs qu'il suscite. Il aurait pu prendre une autre tournure, sans un réflexe d'Espinoza sur une tête de Hassan (54e). Une énorme occasion, mais le remplaçant de Renard avait été vigilant. S'il avait encore laissé la possession de balle à son invité en début de deuxième mi-temps, Anderlecht en avait repris le contrôle par la suite, sans être plus dangereux.

En fait, si ce sommet n'a jamais décollé, les esprits, eux, s'échauffaient. Une explication entre Sarr et Polak valut aux deux joueurs un avertissement. Un de trop pour le défenseur du Standard, qui manquera la venue de Charleroi, vendredi. Il ne sera pas le seul, puisque Dante, également averti plus tôt pour une faute de main, loupera ses retrouvailles avec le club carolo. Le Standard n'a pas perdu dans les chiffres, mais il devra changer sa défense, pour moitié, dans six jours.

Les montées de De Camargo, Serhat et Mpenza auraient pu laisser penser qu'un but allait enfin tomber, il n'en fut rien. Les deux meilleurs ennemis repartent dos à dos, le FC Bruges pourrait s'en féliciter s'il trouve, lui, le chemin des filets.

+ Prolongez votre information dans Vers l'Avenir, le Jour et le Courrier.

Nos dernières videos