174 JOURS APRès

Boulevard du nouvel Empereur

Didier Reynders a détrôné Elio Di Rupo sur le stratego politique wallon. Désormais, l'Empereur, c'est manitou libéral.

Il aurait donné tout pour réaliser son rêve : passer Elio Di Rupo et le PS par le fil de la baïonnette.

Didier Reynders ne sentait plus lorsqu'il a fait bouger le centre de gravité politique de la Wallonie.

Une vraie révolution.

Le 10 juin dernier le king libéral s'est offert un boulevard pour détrôner l'Empereur au noeud pap.

Depuis, le Napoléon libéral est passé par tous les stades : informateur, négociateur et même premier ministrable à écouter le caporal Maingain qu'il utilise aussi parfois comme estafette. Alors que le FDF joue les inflexibles communautaires, Reynders parle réforme de l'état presque sans tabou avec les lignes flamandes.

Jusqu'au jour où, au moment de l'assaut final, il se raidit aussi sur ses positions : plus question de bouger d'un poil. Fini le Stratego.

Après avoir accepté la note d'armistice de Wellington Leterme, il n'y a plus 36 solutions : l'Orange bleue, ce sera désormais Austerlitz ou Waterloo... et son lion qui pour une fois ne rugira pas en flamand.

Nos dernières videos