Décès du présentateur Philippe Luthers

(photo Belga)

L'ancien présentateur de la RTBF Philippe Luthers est décédé vendredi des suites d'une longue maladie à l'âge de 52 ans, a-t-on appris ce soir auprès d'un des membres de sa famille. Père de deux enfants, il était devenu le responsable du service Divertissements à la RTBF depuis l'instauration du plan Magellan en 2004.

"C'était quelqu'un d'attachant et d'attaché au service public", indique-t-on à la RTBF. Muni d'une formation de logopède, Philippe Luthers était entré en janvier 1975, à l'âge de 19 ans, à ce qui était alors la RTB.

Il passera toute sa carrière au sein du service public. C'est à la radio, sur Liège matin, le décrochage liégeois de Fréquence Wallonie, que ce médaillé en diction et déclamation fait ses premières armes avant de se diriger très rapidement vers la variété, en passionné de chanson française qu'il était. Philippe Luthers fût à cet égard l'une des figures de proue du festival de la Chanson de Spa, devenu aujourd'hui les Francofolies.

Entre radio et télé

A la télévision, Philippe Luthers fut à l'origine de nombreuses émissions de variétés de la RTBF comme "Coeur et pique", "Vidéogam", "Les marmots", "La chanson du siècle" et "Tour de chances". L'homme a également été le producteur des premiers spectacles de l'humoriste François Pirette et notamment de son spectacle intitulé "J'ai très bien connu chose".

A la fin des années 90, ce grand amateur de golf reprend de nouveau le chemin de la radio, cette fois à la direction de Fréquence Wallonie, l'ancêtre de l'actuelle Vivacité.

C'est pourtant à la télévision que l'animateur poursuivra sa carrière. A la tête du secteur "variétés" de l'Unité de programmes et divertissements de la RTBF, il est à l'homme qui se cache derrière la production de programmes comme "Bonnie & Clyde", "Ma télé bien-aimée" ou les spectacles des frères Taloche.

"Trop tôt pour parler de lui" 

La cérémonie des femmes de cristal, qui s'est déroulée au début de l'année, a été l'une des dernières émissions présentées par celui qui était par ailleurs chargé de cours de la classe déclamation du Conservatoire royal de Liège.

Jean-Louis Lahaye, l'animateur vedette de la RTBF, a travaillé sur de nombreux projets avec Philippe Luhers. Ce soir, Jean-Louis était en tournage pour l'émission "Y a pas pire conducteur". Visiblement ému, il nous a confié: "Ici, sur le plateau, nous sommes tous sous le choc. Dans quelques jours, je pourrai vous en parler mais là il est encore un peu tôt.

Olivier Deheneffe avec Belga

Nos dernières videos