Positive à la cocaïne,Hingis s'en va par la petite porte

Positive à la cocaïne,Hingis s'en va par la petite porte

Fin de carrière peu glorieuse pour l'ancienne numéro 1. (photo Belga)

La joueuse de tennis suisse Martina Hingis, ancienne N.1 mondiale, a annoncé jeudi son retrait de la compétition. Sa décision intervient alors qu'elle a subi un contrôle antidopage positif à la cocaïne.

Hingis (WTA 19), 27 ans, n'avait plus jouer en compétition depuis le mois de septembre et son 2ème tour du tournoi de Pékin, perdu devant la Chinoise Shuai Peng, par 7-5 et 6-1.

La joueuse de tennis suisse Martina Hingis, ancienne numéro un mondiale, a indiqué avoir été contrôlée positive à la cocaïne à Wimbledon et annoncé qu'elle mettait un terme à sa carrière, jeudi lors d'une conférence de presse à Zurich. "Je suis soupçonnée de m'être dopée à la cocaïne lors du tournoi de Wimbledon. Ce soupçon est si terrible que je me suis décidée à ce coming out", a-t-elle annoncé. "Je sais que je ne me suis pas dopée et que je suis innocente", a-t-elle affirmé, ajoutant: "J'aurais une peur panique de prendre des drogues".

"J'ai décidé, à cause de ces raisons (des soupçons de dopage), de problèmes de santé avec ma hanche et de mon âge, d'arrêter le tennis", a-t-elle précisé. "Je n'ai jamais pensé de ma vie au dopage, ne me suis jamais dopée et n'ai jamais essayé de drogue", selon la joueuse de tennis, qui lisait d'une voix calme mais visiblement émue un communiqué.

Contre-expertise positive

"Lorsqu'on m'a dit que j'avais été testée positive à la cocaïne, j'ai été choquée", a-t-elle précisé. Martina Hingis a indiqué avoir refait un test de sa propre initiative, qui s'est révélé négatif. "Mais un nouveau test a donné le résultat contraire, il a été positif", a-t-elle poursuivi à propos de la contre-expertise officielle.

Selon la championne de tennis, ses avocats ont relevé plusieurs irrégularités dans la procédure de test antidopage. "Les autorités devront admettre qu'elles se sont trompées", a ajouté Martina Hingis, selon laquelle les autorités sont "incapables de prouver que l'urine (qui a été testée positive à la cocaïne) provient de moi". La joueuse de tennis a quitté la conférence de presse au bout de quelques minutes, sans répondre aux questions des journalistes.

C'est la deuxième fois qu'Hingis, 27 ans, se retire du circuit professionnel. Elle avait annoncé son retrait une première fois en 2003 suite à des blessures, avant de retourner au plus haut niveau en 2006. Pour sa part, la WTA, qui gère le circuit féminin de tennis, a indiqué jeudi ne pas avoir "reçu d'informations" concernant un éventuel contrôle antidopage de la Martina Hingis.

"La WTA n'a reçu aucune information officielle au sujet d'un résultat positif d'un contrôle antidopage auquel a fait référence Martina Hingis dans sa conférence de presse ce jeudi", a indiqué la WTA par le biais de son président Larry Scott, précisant qu'elle ne fera aucun commentaire supplémentaire.

Nos dernières videos