Arche de Zoé: le pilote belge inculpé et écroué

Le pilote belge, Jacques Wilmart, a été inculpé mercredi à N'Djamena, au Tchad, de "complicité d'enlèvement de mineurs" dans l'enquête sur la tentative de transport d'enfants vers la France et a été écroué à la Maison d'arrêt de la capitale tchadienne, a-t-on appris de source judiciaire.

+ Réaction de Me Magnée après l'inculpation de son client
+ Qui manipule qui au Tchad ?
+ Les 103 enfants n'étaient pas des orphelins
+ Le pilote belge bientôt fixé
+ Chronologie des événements

Dix-neuf personnes (neuf Français, sept Espagnols, deux Tchadiens et un Belge) sont désormais inculpées et écrouées au Tchad dans cette affaire.

"Le juge d'instruction a inculpé le pilote Jacques Wilmart de complicité d'enlèvement de mineurs en vue de compromettre leur état civil", a déclaré cette source. "Il a été écroué à la maison d'arrêt de N'Djamena et encourt une peine de travaux forcés", a-t-elle ajouté.

Ce pilote, arrêté dimanche, était depuis en garde à vue à N'Djamena. Il avait été déféré mercredi matin devant le procureur, puis présenté à la mi-journée à un juge d'instruction.

Jacques Wilmart, 75 ans, avait acheminé ces dernières semaines, lors de plusieurs rotations entre la frontière tchado-soudanaise et Abéché (700 km à l'est de N'Djamena) une partie des 103 enfants que l'association française Arche de Zoé entendait emmener en France. L'opération a été stoppée le 25 octobre à l'aérodrome d'Abéché par les autorités tchadiennes.

Avec Belga