Le prince Harry interrogé par la police

Des oiseaux de mauvaise augure pour Harry? (photo Reuters)

La police britannique a interrogé le prince Harry dans le cadre d'une enquête sur la mort de deux oiseaux de proie rares et protégés dans un domaine royal où il avait chassé.

Cette enquête a été lancée après la découverte des cadavres de deux busards Saint-Martin, à Sandringham (Est), une résidence de campagne de la reine Elizabeth II. Selon la Société royale de protection des animaux (RSPB), il n'existe que 521 couples de ces oiseaux aptes à la procréation en Grande-Bretagne.

Une représentante de la maison royale a indiqué mercredi qu'Harry, 23 ans, avait été dans les parages avec un ami, mais ignorait tout de la mort de ces oiseaux. "Comme le prince Harry et un ami étaient tous les deux dans cet endroit", la police les a contactés pour leur demander s'ils avaient une quelconque information qui pourrait aider. Malheureusement, ils n'avaient pas connaissance de cet incident présumé", a-t-elle déclaré. .

La population britannique de busards Saint-Martin a nettement décliné depuis le 19e siècle, selon la RSPB, dont la présidente honoraire est la Reine. Ils sont tués ou empêchés de nidifier parce qu'ils se nourrissent, parfois en grandes quantités, de lagopèdes d'Ecosse, avant l'ouverture en août de la saison de chasse de ce petit oiseau.

Belga