Benallal pourrait changer de prison régulièrement

Benallal s'était évadé de la prison de Ittre dimanche soir. (photo Belga)

Une fois de retour en Belgique, Nordin Benallal pourrait être changé de prison régulièrement. Le but serait de limiter les risques d'évasion du gangster, arrêté mardi aux Pays-Bas.

+ Arrêté à La Haye après... un hold-up !
+ Des détails de son arrestation révélés

C'est ce qu'a expliqué mardi Jean Lizen, secrétaire général de la CGSP. "Il s'agit d'une disposition qui doit être décidée par l'administration pénitentiaire, les syndicats n'ont pas leur mot à dire à ce sujet", insiste Jean Lizen.

L'intérêt de ce changement d'institution pénitentiaire régulier, par exemple tous les trois mois, est d'éviter que certains détenus particuliers puissent prendre des habitudes. Une telle mesure aurait déjà été prise envers certains détenus, confirme le secrétaire général CGSP. Sont concernés non seulement les détenus qui pourraient tenter de s'évader mais également les détenus qui ont un comportement agressif, ou afin d'éviter que des liens se nouent entre certains détenus.

De son côté, Luc Neirynck, de la CSC service public, met en avant les avantages pour les gardiens et le personnel pénitentiaire. "Pour eux, cette mesure permet de diminuer la pression de devoir maintenir un contrôle sévère sur des criminels dangereux. La charge supplémentaire que représente un 'roi de l'évasion' comme Benallal peut ainsi être répartie entre différentes prisons", explique Nierynck.

"Avant d'envisager cela, il faudra d'abord voir quand Nordin Benallal rentrera en Belgique et dans quelle prison il sera placé", conclut Jean Lizen. (Avec Belga)