Orange bleue : accord sur le chapitre social

Les négociations autour du formateur Yves Leterme avancent. Les partenaires de l'orange bleue ont encore rendez-vous ce mercredi avant de profiter du congé de Toussaint. (photo Reuters)

Les partenaires de l'orange bleue se sont quittés mardi vers minuit avec un accord sur le chapitre 2 de ce qui pourrait devenir l'accord de gouvernement. Ils se revoient ce mercredi à partir de 9h pour reprendre les points du chapitre 1 restés en suspens.

Sur le chapitre 2 relatif à une société plus solidaire, les possibles futurs partenaires se sont mis d'accord sur un certain nombre de points importants dont la concrétisation effective dépendra toutefois du débat budgétaire qui doit encore avoir lieu. C'est notamment le cas pour la liaison des allocations au bien-être dont le principe est toutefois acquis.

Il y a également un accord pour une augmentation des plus petites pensions et des pensions les plus anciennes.

L'orange bleue annonce aussi qu'elle accordera plus d'attention aux familles monoparentales.

Le chapitre 2 prévoit également des mesures en matière d'allocations familiales pour les indépendants et une extension du système des allocations familiales majorées pour les enfants handicapés nés jusqu'au 1er janvier 1993.

Les futurs probables partenaires ont aussi réaffirmé la volonté de garantir le financement de la sécurité sociale et de poursuivre le recours au financement alternatif.

Tant au MR qu'au cdH on était très satisfait de l'accord qualifié de très social qui était intervenu mardi soir.

Les partenaires doivent finaliser le 2e volet du chapitre 1 ce mercredi à l'exception du débat sur la limitation ou la dégressivité des allocations de chômage qui est reporté à plus tard. Il en va de même pour la fixation de la norme de croissance du budget des soins de santé, la représentation des Régions dans le conseil d'administration de la SNCB ou la diminution du nombre de fonctionnaires. (Avec Belga)