Albert Cartier en sursis

Il reste deux matches à Albert Cartier pour convaincre son président. (photo Belga)

Le charismatique président du FC Brussels a finalement choisi de laisser les commandes de son équipe à son entraîneur actuel. Vermeersch avait pourtant laissé entendre à la fin du match perdu contre Charleroi qu'il changerait son staff.

Le Brussels qui avait connu une saison 2006/2007 difficile se traîne à l'entame de la présente saison. Actuellement quinzième avec 7 points, on pensait que la patience du président bruxellois avait atteint ses limites...

Mais il a finalement décidé de laisser à l'entraîneur et aux joueurs la chance de se reprendre lors des prochaines rencontres. Deux matches contre des adversaires du bas de classement à savoir le FC Malinois et Dender.