Trop chers, les comptes à vue?

(photo Belga)

Test-Achats réagit suite à l'information concernant l'augmentation du prix des comptes à vue dans certaines banques. Les banques expliquent l'augmentation par l'avènement du Sepa ("Single euro payments area"), un argument que rejette Test-Achats.

Pour Test-Achats, il s'agit d'un "faux prétexte évident". Fortis a en effet publié lundi sa nouvelle grille tarifaire pour les comptes à vue, alors que Dexia avait publié la sienne il y a un mois et demi.

Dans les deux cas, la gestion des comptes à vue sera plus chère à partir du 1er janvier 2008. Selon les banques, la cause de cette hausse est l'avènement du Sepa ("Single euro payments area"), soit l'espace unique de paiements en euro.

"Un discours mensonger"

Le porte-parole de Test-Achats, Jean-Philippe Ducart, dénonce un "discours mensonger" de la part des banques et indique que la mise en place du Sepa n'implique pas une augmentation des prix. "Les banques essaient de faire passer un message contraire", explique-t-il.

Pour Test-Achats, les clients de ces grandes banques ne doivent pas hésiter à se tourner vers d'autres banques -par exemple des plus petites- dont certaines proposent parfois des comptes à vue sans frais. "La fidélité des clients de ces grandes banques ne paie pas", conclut-il. (Avec Belga)