division 3B La Calamine

Une belle solidarité affichée

En s'imposant ce dimanche, les Calaminois ont démontré avec force l'esprit solidaire qui habite l'équipe. À confirmer à Cappellen.

À l'issue de leur premier succès engrangé deux semaines plus tôt, les Frontaliers se voyaient enfin lancés dans ce championnat. La défaite 5-1 du week-end dernier à Dessel a vite remis les idées en place dans la tête de certains. Et comme le dit Mickaël Hiligsmann, le sage de l'équipe germanophone : «Il y a des défaites qui font du bien. Après Sprimont, nous pensions déjà que tout allait aller. Une bonne remise en question a été nécessaire en semaine. Aujourd'hui, nous avons rarement vu un coéquipier en difficulté. Chacun s'est battu pour l'autre. Une belle solidarité.»

Passant du chaud au froid, d'une place de réserviste à celle de titulaire, le joueur de l'Union espère ne pas devoir vivre une saison aussi morose que la précédente : «Le groupe a vraiment à coeur de se sortir du fond du classement le plus vite possible. Les anciens joueurs comme moi n'avons pas envie de nous retrouver en février ou mars avec le couteau sous la gorge comme le défunt championnat.

Quant à ma situation, je suis là quand le coach fait appel à moi. Karim a des choix à faire et c'est bien pour le groupe. Et lorsque Devy et Aleks vont revenir, ce sera encore plus délicat.»

Plus expressif que notre précédent interlocuteur sur comme en dehors des pelouses, Chigli Zérafi, installé dans un rôle de défenseur gauche, voit l'avenir d'un bon oeil sans oublier qu'un travail quotidien est nécessaire.

«C'est ma troisième rencontre en tant qu'arrière gauche. Je suis assez complémentaire avec Sébastien Mack alors que Fabio Farina et Geoffrey Scholzen dans l'axe sont irréprochables.

C'est notre premier match sans prendre de but. Important face à un concurrent direct. Cette victoire relance le moral, la machine. Essayons de ne plus retomber dans nos travers de la semaine passée. Un off-day.

Ce n'est pas à Cappellen, une équipe du top 3, dimanche prochain que nous devons prendre des points mais pourquoi pas...»