MP3: danger pour les cardiaques!

(photo EdA - Jacques Duchateau)

De plus en plus de personnes se baladent munies d'oreillettes déversant la musique de leur MP3 dans leurs oreilles. Mais le mini-jukebox à la mode pourrait perturber le fonctionnement des pacemakers !

Des recherches sont en cours pour en savoir plus. Il y a six ans, un petit appareil en plastique blanc qui pouvait emmagasiner de gigantesques quantités de musique est apparu sur le marché. Il s'agissait du MP3 qui a révolutionné notre manière d'écouter de la musique et le plus populaire de ces engins, l'iPod de l'entreprise Apple, a donné à des millions de personnes un autre accès à la musique.

Le merveilleux petit appareil est cependant soupçonné d'avoir des effets négatifs sur les pacemakers qui maintiennent d'innombrables cardiaques en vie. Des scientifiques ont procédé à des recherches plus tôt dans l'année et ont ainsi découvert que lorsque le MP3 est placé pendant maximum dix secondes à quelques centimètres de la poitrine d'un patient, il perturbe le fonctionnement du pacemaker dans la moitié des cas.

Parfois, le MP3 semble affecter le rythme cardiaque et, très rarement, réduire l'organe au silence. Ces constatations étaient suffisantes pour que les médecins de l'Hôpital pédiatrique de Boston décident de mener des recherches plus approfondies sur toutes les marques de MP3. Alors qu'on leur faisait remarquer que les patients munis d'un pacemaker n'étaient plus tout jeunes et qu'ils ne faisaient donc généralement pas partie des utilisateurs toujours plus nombreux d'iPod, les scientifiques ont répondu que ces patients étaient fan de vieux groupes rock comme les Rolling Stones et qu'ils constituaient donc un public potentiel.

En outre, ont-ils ajouté, ces patients sont initiés par leurs petits-enfants. L'utilisation de plus en plus massive du GSM avait, elle aussi, mené à des études. On conseille depuis de ne pas mettre son téléphone portable dans la poche de sa chemise ou de son veston.