Tchad: garde à vue prolongéepour les 16 Européens

Les enfants ont été examinés. Ils sont tous en bonne santé. (photo Reuters)

La garde à vue des neuf Français et sept Espagnols arrêtés jeudi dans l'est du Tchad dans le cadre de l'enquête sur une opération controversée visant à emmener en France des enfants de la région, a été prolongée samedi pour 48 heures.

"La garde à vue a été prolongée de 48 heures à compter de ce soir", a déclaré samedi en fin d'après-midi le gouverneur de la région du Ouaddaï, Touka Ramadan, sans donner davantage de précisions.

Leur garde à vue initiale entamée jeudi prenait théoriquement fin samedi soir. Ces 16 personnes ont été interpellées jeudi à l'aérodrome d'Abéché, principale ville de l'est tchadien, alors que l'association française Arche de Zoé s'apprêtait à faire embarquer dans un avion à destination de la France 103 enfants de cette région à cheval entre le Tchad et le Soudan.4

Les Français -- des membres de l'association et trois journalistes -- et l'équipage espagnol de l'avion affrété pour l'opération sont depuis en garde à vue au commissariat central d'Abéché, chef-lieu du Ouaddaï. Les autorités tchadiennes ont verbalement accusé les responsables de cette opération d'enlèvement et trafic d'enfants, sans toutefois les inculper formellement jusqu'ici. (Avec Belga)