DIVISION 2B

La tranche en jeu à Philippeville

La visite d'Yvoir fait de cette rencontre un match à enjeu ce dimanche entre deux favoris de la série : spectacle en perspective.

Gros match que celui qui se profile ce dimanche à Philippeville, où l'équipe locale, deuxième avec 20 points, reçoit Yvoir, leader avec 22 unités. La tranche se jouera donc entre ses deux équipes, avec un léger avantage pour Yvoir, qui peut se satisfaire d'un nul.

«La tranche n'est pas vraiment un objectif pour nous", déclare Hervé Royet, coach de Philippeville. Nous voulons participer au tour final via le top 4. Je sais aussi par expérience que le vainqueur de la première tranche connaît souvent une période de relâchement par après. Mais attention, nous allons tout faire pour l'emporter dimanche».

Philippeville a en tout cas redressé la tête depuis quelques matchs, après des résultats parfois décevants. "Nous encaissons moins, et nous commettons moins d'erreurs individuelles. Ce sera très dur face à Yvoir, qui reste la grosse équipe de la série. Mais le championnat ne se joue pas sur ce genre de match, je me méfie plus de tous les derbys que nous devons encore jouer. Par exemple, nous jouerons bientôt Surice et Flavion, et ce ne seront pas des parties de plaisir non plus», conclut M. Royet, qui sera privé de Renard, Peeters et Barbier.

Les visiteurs en bloc

Yvoir se déplacera pour sa part au grand complet. «Il nous faut un point, nous ferons tout pour le décrocher. En cas de victoire, au-delà de la tranche, nous pourrions les distancer de 5 points. Et si nous perdons, ils ne compteraient qu'un petit point d'avance sur nous, avec un calendrier beaucoup plus compliqué que le nôtre. Philippeville dispose d'une belle équipe, qui joue au sol et s'appuie sur le réalisme de Petaccia. Leur jeu risque de nous convenir, et inversement. Les amateurs de football devraient se régaler, même si le facteur stress pourrait jouer un rôle», explique David Maucq.