DIVISION 1 6 e journée

Pepinster en appelle au Paire

Équilibrer la balance de l'actif (2 victoires) et du déficit (3 défaites), tel est l'objectif de Pepinster lors de la visite de Louvain. Avec l'appui du Paire!

Après les deux défaites d'entrée de championnat, les Pepins ont magnifiquement rebondi en s'adjugeant deux des trois dernières rencontres. Deux matches remportés dans leur antre à la grande joie des aficionados verviétois. Des fans qui, soit dit en passant, ne sont plus aussi nombreux que par le passé à rejoindre le hall du Paire. Ce qui fait dire à pas mal d'observateurs que le chaudron n'est plus! Et ceux-ci d'évoquer diverses raisons comme l'affaire du sauvetage financier, négatif en terme d'image de marque. S'il est difficile de leur donner tort, on peut aussi s'interroger sur la nouvelle formule du championnat proposée par la Ligue et ressemblant à une parodie de «l'école des fans» où, comme on le sait, «tout le monde a gagné». Pas de descendant, des «play-off» ouverts à six formations sur dix : où se trouve l'indispensable sel de toute compétition? Si on ajoute à toutes ces explications celle d'un coût de la vie qui ne cesse d'augmenter, on comprend mieux pourquoi le Hall du Paire ne se remplit plus comme auparavant.

Alors, forum du site internet en tête, les «vrais supporters» en appellent à la mobilisation. Parce que le spectacle, lui, est toujours bien le meilleur divertissement sportif de l'arrondissement. Parce que le public doit aussi jouer un rôle dans le sauvetage du club entrepris par les dirigeants depuis ces derniers mois. Quant au webmaster du site et à ses acolytes, ils la jouent lyrique. Voyez cet extrait : «Zeca et ses équipiers le clament haut et fort, ils ont besoin de vous! C'est grâce à vos encouragements qu'ils se transcendent, vos chants les envoûtent littéralement pour les porter vers la victoire. Alors ce samedi, supporters, délaissez resto et ciné, c'est au Paire qu'il faut aller! Tous en bleus et en voix, pour une féerie de cris et de joies, faites vibrer le hall, ils se chargent de la balle.»

Du côté du sportif, le manager Michel Baiverlin ne parle pas autrement : «Si beaucoup de personnes se posaient des questions à l'entre-saison, elles peuvent être rassurées sur l'équipe compte tenu des derniers résultats. Les joueurs ont prouvé qu'ils pouvaient faire le spectacle, ils espèrent avoir un certain retour. Comme manager, je suis leur relais. Alors, venez au Paire : l'ambiance est garantie!»