article abonné offert

Vente de contrefaçons, suspension du prononcé pour un Louviérois

Le tribunal correctionnel de Mons a octroyé une suspension du prononcé de la condamnation (pour une durée de cinq ans), jeudi, à un Louviérois de 62 ans poursuivi pour avoir acheté et vendu des objets contrefaits. Son "fournisseur de cigarettes", également originaire de La Louvière et âgé de 65 ans, bénéficie de la même mesure. Le premier prévenu devra par ailleurs débourser plus de 100.000 euros pour indemniser les parties civiles.