Thomas Leysen, patron des patrons

Le conseil d'administration de la FEB vient d'élire Thomas Leysen comme nouveau président de la FEB pour un mandat de 3 ans. (photo Belga)

Thomas Leysen sera le prochain président de la Fédération des Entreprises de Belgique. A partir du 17 avril, le responsable d'Umicore et président de Corelio succédera à Jean-Claude Daoust.

Âgé de 47 ans, parfait quadrilingue, Thomas Leysen est licencié en droit de l'Université Catholique de Louvain. Il a commencé sa carrière dans le secteur maritime à Hambourg, Londres et Tokyo. De 1983 à 1988 il a dirigé le groupe Transcor. Il en a fait une société de trading internationale de pétrole et de charbon, active en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. En 1989, il a rejoint le groupe Société Générale de Belgique dans lequel il fut responsable de la restructuration des activités commerciales internationales.

Depuis 2000, il est administrateur délégué d'Umicore (l'ancienne Union Minière). Avant cela, il a occupé différentes positions au sein d'Umicore - qu'il a rejoint en 1993 - et de ses filiales.

Thomas Leysen est aussi président de notre groupe de médias Corelio (Les Editions de L'Avenir, De Standaard, Het Nieuwsblad, Het Volk, etc.). Il est également membre du conseil d'administration de Cumerio, du centre de recherche en microélectronique IMEC et membre du conseil de surveillance de Bank Metzler (Allemagne).

Il a par ailleurs été président d'Agoria, la fédération des entreprises technologiques, président d'Eurométaux, la fédération européenne des métaux, et membre du comité de direction de la FEB. Dans la vie culturelle, il est membre du conseil de gestion de la Maison de Rubens à Anvers et président du Fonds du patrimoine culturel mobilier de la Fondation Roi Baudouin. (Avec Belga)