NATIONALE 2 Dames

Belle démonstration thimistérienne

Début en force pour l'équipe de nationale 2 de Thimister qui a battu la jeune équipe d'Eupen de la plus belle des manières...

Thimister 3 - Eupen 1

25-21, 23-25, 25-12, 25-08

THIMISTER: Mawet, Cormeau, Coumont, V.Thiry, Thywissen, Fransolet, Gillet (L) plus Honoré, Delhez.

EUPEN: Pirard, Emonts, Demoulin, Thissen, Mertes, Mohlner, Van Schingen (L) plus Letocart, Wetten, Herbertz.

La nationale 2 de Thimister emmenée par sa capitaine et co-entraîneur Claude Cormeau débutait le championnat ce samedi dans ses installations face à la jeune équipe d'Eupen. Le début de match est très serré, Thimister n'arrive pas à imposer son jeu face à une équipe d'Eupen très motivée. C'est un véritable duel à l'attaque auquel se livrent les deux équipes. À ce petit jeu, ce sont les locales qui sont gagnantes 25-21. Le deuxième set tourne à l'avantage des Eupenoises qui mènent 6-11, puis 10-19.

Thimister est complètement dominé mais finit par réagir et revient même à un point 23-24. Yves Chevalier, le coach eupenois, choisit ce moment pour faire entrer en jeu la jeune et très prometteuse Karlène Letocart qui évolue habituellement avec la nationale 3. Sans se poser de question, celle-ci conclut le set d'une attaque imparable 23-25. «Je suis vraiment content d'avoir pu gagner un set contre cette équipe qui est un cran au-dessus de nous. Notre meilleure centrale est blessée pour l'instant et on a senti par moments un manque de cohésion. Nous n'avons pas su rivaliser avec Thimister dans les deux derniers sets. Je suis néanmoins satisfait de l'arrivée dans le groupe d'Angélique Emonts qui doit servir de moteur pour les jeunes et qui doit nous apporter toute son expérience sur le terrain» expliquait le coach Yves Chevalier. Dans les deux derniers sets, Eupen se relâche complètement et donne ainsi l'occasion à Thimister de faire tourner l'effectif et d'intégrer au groupe sa nouvelle recrue Stéphanie Honoré. Les locales infligeront même une sévère correction aux Eupenoises 25-12 et 25-08. «L'équipe était un peu crispée à l'entame de ce premier match de championnat. Nous avons un gros passage à vide dans le deuxième set, peut-être un manque de concentration. Néanmoins, les filles ont superbement réagi dans les deux derniers sets, elles ont su se reprendre et développer un très beau jeu» confiait à l'issue du match le coach thimistérien Sébastien Goset. «La force de notre équipe cette année est que toutes les filles sont capables de jouer en première. Elles apportent toutes de par leurs qualités quelque chose au groupe. Aujourd'hui, ce n'est pas six joueuses qui gagnent, c'est tout le groupe.»