Tournoi Eupen

Yang et Mityoukova à l'honneur

Bien trop maigre participation pour un tournoi réunissant des séries A. Au palmarès, le Chinois Yang et la Russe Mityoukova.

À l'évidence, le tournoi d'Eupen n'a pas recueilli le succès que devrait valoir une telle organisation : moins de deux cents inscriptions. À ce niveau, il s'agit bel et bien d'un échec mais le président organisateur, Erwin Rampelbergh, se montre, lui, satisfait. «Certes, les clubs de la province n'ont pas répondu à l'invitation, à l'exception de nos voisins germanophones, Recht, Astoria et Raeren, ou encore de Robertville. La faute à qui ? Pas à l'organisateur, selon moi, mais aux autorités sportives provinciales qui surchargent le calendrier par un trop grand nombre d'organisations qui finissent par amener les jeunes à saturation». Ces derniers auraient-ils alors profité d'un week-end libre d'interclubs pour souffler un peu ? C'est à voir.

Onze séries A

Toujours est-il que le numéro 1 eupenois préfère se pencher sur l'aspect sportif de cette 37e édition. «Toutes les séries se sont déroulées sous forme de poules ou de critériums, ce qui a permis à chaque participant de jouer de nombreuses parties, souvent de qualité, dans des conditions idéales, absolument parfaites. De sorte que chacun s'en est retourné entièrement satisfait. Quant à l'affiche, si elle n'était pas florissante en nombre, elle présentait une belle brochette de joueurs de qualité : huit séries A messieurs et trois dames, dont la numéro un belge, Karen Opdencamp, deux fois victorieuse par le passé. Au rayon des lauréats, on peut épingler deux nouvelles têtes et par n'importe lesquelles : un des meilleurs joueurs du Grand Duché du Luxembourg, le Chinois Min Yang, et la Russe qui défend les couleurs de Kobelco Anvers, Daria Mityoukova (As3).» À noter également la victoire du jeune Julien Indeherberg dans la catégorie B, malheureusement limitée à sept joueurs.