Vaste trafic d'enfants démantelé

(photo Reuters)

Un réseau international de trafic d'enfants nigérians a été démantelé lors d'une action menée dans plusieurs pays, dont la Belgique.

L'enquête a débuté il y a un an, et a permis d'établir que la piste de près de 140 enfants a été perdue.

Le réseau international de trafic d'enfants nigérians a été démantelé lors d'une action menée dans plusieurs pays européens et aux États-Unis, a annoncé mercredi le parquet national néerlandais, à l'origine de l'opération.

Les forces de l'ordre ont procédé à une vingtaine d'arrestations et de perquisitions aux Pays-Bas, en Belgique, en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Espagne, ainsi qu'aux Etats-Unis.

Lors de ces perquisitions, dix immigrants illégaux ont été découverts et remis aux autorités.

Selon le parquet national néerlandais, ce réseau a opéré durant plusieurs années, amenant le plus souvent des petites filles en les faisant passer pour des demandeuses d'asile, du Nigeria vers les Pays-Bas.

Les enfants arrivaient à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol munis de faux documents, et y demandaient l'asile.

Les autorités néerlandaises les plaçaient ensuite dans des centres d'accueil ouverts, d'où les trafiquants pouvaient aisément garder la main sur eux.

Ils étaient gardés sous contrôle par les trafiquants car ils s'étaient engagés devant des prêtres vaudous au Nigeria à rembourser une dette.

D'autres étaient redirigés vers d'autres pays européens pour y travailler dans la prostitution.

D'après le parquet, aux Pays-Bas, les autorités ont arrêté treize personnes, dans différents endroits.

À la demande des autorités néerlandaises, cinq personnes --les principaux suspects nigérians-- ont été arrêtées à New York, Madrid, Anvers et Coventry (ouest de l'Angleterre).

Une sixième personne sur la liste des principaux suspects a déjà été arrêtée la semaine dernière à Dublin.

Les membres de ce réseau sont suspectés de trafic d'êtres humains, de participation à une organisation criminelle, de falsification de papiers d'identité, de contrefaçon d'argent et de blanchiment d'argent.