Le célibat et le chewing-gum pour maigrir

(photo Reuters)

Être célibataire ou mâcher du chewing-gum aideraient à garder un poids stable. En tout cas, si l'on en croit les études présentées lors d'une conférence sur l'obésité à La Nouvelle-Orléans.

1.800 chercheurs, médecins et diététiciens ont exploré tous les moyens de lutter contre l'épidémie de surpoids. Il en ressort une étude menée sur près de 8.000 jeunes Américains pendant cinq ans qui montre qu'on a plus de chance de grossir une fois marié que célibataire.

Avec l'âge, tout le monde prend du poids: en général 7 kilos pour les femmes et presque 11 kilos pour les hommes, selon ces travaux. Mais lorsqu'on se marie, la prise de poids est bien supérieure. Les hommes prennent encore 3 kilos de plus, ce qui porte à 13,5 kilos la prise de poids totale. Les femmes gagnent encore 4 kilos, ce qui les mène à 11 kilos supplémentaires en tout.

Mâcher aiderait à obtenir une sensation de satiété

Cet été, d'autres travaux avaient montré que l'obésité pouvait être "socialement contagieuse" et que fréquenter des amis obèses ouvrait plus facilement la voie à devenir soi-même obèse (57% plus de risques).

Dans un autre champs d'activité, une scientifique écossaise, Marion Hetherington, a voulu vérifier que les chewing-gums coupaient la faim. Elle a invité un échantillon de 60 personnes à mâcher du chewing-gum en laboratoire alors qu'ils préparaient un repas ou après le repas. Comparativement à ceux qui n'en mâchaient pas, la sensation de faim était atténuée ainsi que le désir de grignoter. Au total, "la prise de calories était réduite de 46 kcal", affirme cette professeur en bio-psychologie. Plusieurs travaux ont d'ailleurs insisté sur la nécessité de "mâcher" qui aide à obtenir une sensation de satiété. De quoi en faire tout un plat ? (Avec Belga)