Ligue des champions - 3e journée ce mercredi soir

Nouveau test pour le Marseille d'Eric Gerets

Nouveau test pour le Marseille d'Eric Gerets

Eric Gerets montre la voie à Djibril Cissé. (photo Reuters)

En tête de son groupe après deux victoires , l'OM de Gerets espère continuer sur sa lancée face à Porto (direct sur Club RTL ou TF1).

+ Tous les résultats de mardi

Arbitre: M. Mejuto Gonzalez.
MARSEILLE: Mandanda - Bonnart, Zubart, Givet (ou Faty), Taiwo (ou Givet) - Cana, Cheyrou - Valbuena, Niang, Zenden - Cissé.
PORTO: Helton - Bosingwa, Stepanov, Bruno Alves, Fucile (ou Cech)- Lucho Gonzalez , Assunçao, R. Meireles, - Sektioui, Quaresma, Li. Lopez.

Paradoxalement, la plus prestigieuse des compétitions européennes a bien réussi jusqu'à présent à un collectif marseillais en proie au doute depuis le début de la saison en Ligue 1.

Ce sont d'abord les Turcs de Besiktas qui avaient dû s'incliner au stade Vélodrome, lors de la première journée de la compétition, alors que l'équipe marseillaise était encore dirigée par Albert Emon.

Et puis, le 3 octobre, c'était l'exploit à Liverpool, grâce à un but splendide de Mathieu Valbuena, pour la première d'Eric Gerets, placé entretemps aux commande du bateau phocéen. Arrivé pour remettre sur les rails l'OM, l'ancien Diable rouge ne pouvait rêver meilleure entrée en matière mais son équipe perdait de nouveau face à St-Etienne (0-1), quelques jours plus tard.

Un collectif encore fragile

Le collectif marseillais est encore fragile, a besoin de se rassurer et trouve pour l'instant son réconfort dans les paroles simples et carrées de son nouveau patron: rigueur, travail et modestie sont à l'ordre du jour avec Gerets. Dimanche passé, face à Lens, l'OM n'a pas développé un football brillant mais est resté solidaire, appliqué et a réussi à l'emporter grâce à une fulgurance du Néerlandais Bolo Zenden.

«On a eu le mérite de faire un match solide. On essaie de se construire des bases solides pour enchaîner. On ne pourra pas passer de moments très difficiles comme on a vécu à, tout de suite, un super niveau de performance», fait valoir Lorik Cana, le capitaine des Olympiens.

Et la recette appliquée face à Lens pourrait de nouveau être au menu mercredi, face à un convive habitué aux âpres luttes de la Ligue des champions. «On rencontre un adversaire direct en vue de la qualification pour les 8e de finale. On a la chance de recevoir à la maison avec deux victoires dans les deux premiers matches, c'est une très belle opportunité qui nous est donnée de s'ouvrir des portes pour la suite», souligne Cana, insistant sur l'expérience de son futur adversaire.

«C'est une équipe qui est très truqueuse, très maligne, qui sent très bien les coups, profite des erreurs de l'adversaire et a une super technique pour pouvoir garder le ballon», selon le milieu olympien qui a affronté les Portugais sous le maillot du Paris-SG.

Le défenseur Laurent Bonnart renchérit: «Il va falloir une extrême concentration et être à 110, 120% pour pouvoir battre une telle équipe».

Auteur d'une bonne performance contre Lens, l'ancien Manceau affirme que l'ensemble des joueurs de l'OM reste humble, malgré la première place du groupe.

«On est en tête mais on reste toujours l'outsider. On a six points mais ce n'est pas pour autant qu'on est devenu les meilleurs du monde", insiste-t-il, avant d'ajouter: «Porto est une grosse équipe. Ce sont les favoris mais on est chez nous et on a à coeur de montrer que les deux victoires que l'on a obtenues face à Besiktas et à Liverpool ne sont pas un hasard».