"gagner sur la piste, pas sur tapis vert"

Hamilton fait un geste envers Räikkönen mais McLaren doit encore le concrétiser. (photo Reuters)

Lewis Hamilton a déclaré ce mardi qu'il ne souhaitait pas remporter le titre de champion du monde en profitant d'éventuelles disqualifications d'autres pilotes. Mais de là à ce que McLaren retire son appel...

+ Alonso a pris parti pour Räikkönen
+ L'appel de McLaren gâche un peu la fête

L'écurie McLaren-Mercedes avait annoncé dimanche soir qu'elle allait faire appel après la décision de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) de ne pas sanctionner les équipes BMW Sauber et Williams-Toyota, soupçonnées d'avoir utilisé un carburant non conforme lors du Grand Prix du Brésil. Kimi Räikkönen (Ferrari) a gagné la course et doit être sacré champion du monde. Mais si la Williams-Toyota de Nico Rosberg (4e) et les BMW Sauber de Robert Kubica (5e) et Nick Heidfeld (6e) étaient pénalisées, le titre mondial pourrait revenir à Lewis Hamilton, 7e de la course.

"Je veux gagner le titre sur la piste", a indiqué Hamilton sur les ondes de la BBC. "Être sacré après les disqualifications d'autres personnes, ce n'est pas comme ça que je veux gagner".

"Se faire retirer le titre mondial serait un peu cruel et nuirait à l'image du sport", a souligné le pilote britannique. "Cela serait étrange après le travail fantastique qu'a accompli Kimi lors des deux dernières courses et sa victoire de dimanche. Je n'ai que 22 ans, j'aurai plein d'autres opportunités de remporter le titre de champion du monde".

La balle est maintenant dans le camp de son écurie qui peut, ou non, retirer son appel. (Avec Belga)