promotion d

Ciney et sa force de caractère

Ciney a fini par émerger d'un match difficile face à Soignies (3-2) , montrant une force de caractère qui lui garantit de pouvoir lorgner vers la tranche.

Le gain d'une tranche, la pre mière, c'est désormais l'objectif suprême de Ciney, à qui il faudra encore sans doute deux victoires, à Petit-Waret puis contre Bertrix, pour la gagner. En venant à bout d'une bonne équipe de Soignies, les Cinaciens maintiennent donc l'espoir. «Ce fut pénible, admettait Claudy Verlaine. Nous sommes vraiment passés près d'une petite catastrophe. Heureusement, nous avons pu compter sur l'excellente prestation de Verlaine, de Lambrechts et surtout de Deglim. Ce dernier, ayant tenu le pot droit, nous a gratifiés d'un gros match. Si je suis évidemment satisfait de la victoire, je n'ai pas été convaincu par la manière et j'ajouterais même que je n'en suis pas content. Mais n'est-ce pas la preuve d'une belle ambition de ne pas se satisfaire d'une victoire peu convaincante? Nous avons fait preuve d'une fébrilité mentale qui ne cadre pas avec l'ambition d'une formation qui figure dans le haut du classement».

On ne prête qu'aux riches et David Lambrechts, irréprochable capitaine, partageait l'avis de son coach : «Nous avons effectué un match correct offensivement mais nous avons fait preuve de trop de fébrilité en défense. En fait, nous avons manqué d'ambition et d'intelligence. Nous devons apprendre à mieux conserver le ballon et le donner au meilleur moment. Notre mérite, cependant, a été de revenir deux fois au score et ce n'est pas à la portée de toutes les équipes. Ce match nous montre qu'il faudra faire attention aux ''petites'' équipes. C'est contre elles qu'on gagne ou qu'on perd une tranche. Ne boudons quand même pas notre plaisir : la victoire est belle et nous restons invaincus à domicile».

«Contentons-nous des trois points»

En l'absence du président Luc Dandoy, en vacances, mais très présent au match par téléphone interposé, c'est Bernard Halin, le vice-président, qui faisait entendre le commentaire du comité de Ciney : «Contentons-nous des trois points. Certains de nos joueurs n'étaient pas à 100 %. Cela ne nous a pas empêchés de venir à bout de Soignies. Tout va bien et ne faisons pas la fine bouche. Cette victoire, chèrement acquise, fera du bien à tout le monde. En tout cas, elle maintient une dynamique positive au sein du club».L.E.