Événement spécial pour les Baladins du Miroir : ils plantent dès le 30 octobre trois chapiteaux et jouent quatre spectacles à Wavre, assortis de stage.

Mini-festival des Baladins du Miroir, durant une semaine à Wavre, sur le site de l'ancien «roller skate parc».

Ils vont planter là leurs trois chapiteaux et proposer un éventail de quatre spectacles, ainsi que des stages de formation.

Tristan et Yseut

Leur dernière création, déjà montrée à Spa, Silly et Arlon. Une épopée bondissante et sauvage, adaptée par l'écrivain Paul Emond et mise en scène par Nele Paxinou. Quelque 52 personnages et 12 comédiens, mélange d'aventure, de merveilleux et de poésie dans une suite de tableaux qui font revivre ce mythe, sorti d'une légende celtique.

Mardi 30 et mercredi 31/10, 20 h.

La machine de l'espoir

Par les Ateliers de la nouvelle sève, troupe qui émane des Baladins. Une suite de textes de Julos Beaucarne, à la fois tendres et caustiques, dans une mise en scène de Marco Taillebuis, joués et chantés par trois jeunes comédiens acrobates. Le 2 novembre à 20h, le samedi 3 novembre à 18h.

La troupe du Roy répète «le Cocu imaginaire

Une des pièces les plus jouées de Molière, théâtre dans le théâtre mené tambour battant. Mise en scène de Nele Paxinou. Le samedi 3 novembre à 20 h, le dimanche 4 à 16 h.

1914, le Grand Cabaret

Un spectacle mis en scène par Gaspar Leclère, festif, chatoyant, qui mélange danse, magie et musique et se termine par un film de 15 minutes, hommage au cinéma muet. Les jeudi 8 et vendredi 9 novembre à 20h.