Hommes, bêtes sont un peu belges à Paris

Hommes, bêtes sont un peu belges à Paris

Dans les ex-abattoirs de Paris , une expo explore les rapports animaux-humains. Avec la dérision apportée par sa commissaire liégeoise.

À l'entrée, une vache rumine en vidéo. L'animal, qui rappelle que la Grande halle de La Villette accueillait autrefois les abattoirs de Paris, réfléchit sans doute. Car Bêtes et hommes est une expo qui pose plus de questions qu'elle ne donne de réponses. Son champ d'études : les rapports entre humains et animaux. Comment vivre ensemble aujourd'hui? «C'est au visiteur de se faire sa propre opinion. Par exemple, deux films, diffusés en parallèle, montrent les quotidiens différents de cochons élevés de façon intensive et de façon familiale», explique Vinciane Despret, commissaire de l'exposition et philosophe à l'université de Liège.

Car cette expo-événement au budget colossal (5,5 millions d'€) a quelque chose de belge. «Je m'y sens chez moi», confie la commissaire. Tout au long de la vingtaine de huttes disposées sur 3500 m2, «la dérision, l'absurde, l'humour ravageur sont de mises pour traiter de questions sérieuses.» De nombreux artistes contemporains ont été mis à contribution pour montrer, en quatre séquences et en photos, peintures, vidéos, assemblages..., que «les animaux transforment les humains», que «l'animal est un étranger pour l'homme», que «les animaux ont un métier» et que «les animaux imposent des choix.»

Il ne s'agit pas d'une expo naturaliste; les relations concrètes entre bêtes et hommes sont abordées : on suit les animaux d'un cirque, les chiens d'aveugles, les loups des Pyrénées, les cafards des cuisines... «Animaux et hommes se sont transformés mutuellement», poursuit Vinciane Despret. Les deux mondes fusionnent. Les questions abordées sont philosophiques. D'où un côté «intello» regretté par certains visiteurs. Il s'agissait de dérouter le spectateur. C'est réussi. La vache, elle, rumine toujours...

«Bêtes et hommes», Grande halle de la Villette, Paris 19e. Jusqu'au 20 janvier 2008. Du mardi au vendredi de 10h à 18h, les samedis et dimanches de 11h à 19h. De 5 à 10 €. 0033 892684694 ou www.betesethommes.fr