Il courait nu après le mariage

Bernard Devresse, nouvelle mascotte des Diables rouges ? Ce supporter d’Anderlecht risque une belle amende et une interdiction de stade. (photo Reuters)

Il a fait sensation mercredi soir lors de Belgique-Arménie. Alors que les Diables rouges n’en menaient pas large, Bernard Devresse (36 ans) s’est introduit dans le plus simple appareil sur la pelouse du stade Roi Baudouin. "Une façon originale de demander la main de ma fiancée", se justifie-t-il. Découvrez la vidéo de son "exploit".

Mercredi, 22h. On joue la 60e minute de ce match qualificatif pour l’Euro 2008. Vincent Kompany s’apprête à monter au jeu quand, soudain, un homme nu… déboule des tribunes. Les bras levés, il traverse la piste du stade et se dirige vers le petit rectangle de Stijn Stijnen, le gardien de notre équipe nationale. Un steward s’élance tant bien que mal à sa poursuite. Le streaker (c’est le nom donné à ce genre d’allumé) bifurque, parcourt tout le terrain, passe derrière le dernier rempart arménien. Il se laisse finalement attraper, ou plutôt "plaquer", par un autre steward qui s’est enfin décidé à venir aider son collègue.

La scène dure une minute et un spectateur, sans doute un ami, a eu la bonne idée de la filmer et la poster sur YouTube:

Son "arrestation" vue sous un autre angle:

Cet homme, c’est Bernard Devresse (36 ans), père de deux enfants et gérant d’un centre sportif à Dilbeek où il organise des stages pour jeunes, nous apprend La Dernière Heure de vendredi. Ce supporter d’Anderlecht explique son geste: "J’avais plusieurs buts, mais surtout celui-ci: je voulais lancer un message d’amour. Cela fait huit ans que je suis avec Stéphanie. On a deux filles de 2 ans et demi et 4 ans. Je cherchais une manière originale de demander sa main." Pour la manière, c’est réussi. Pour le résultat… "Stéphanie est furieuse. Elle ne cesse de recevoir des coups de fil d’amies. J’ai peur qu’elle me dise non."

Il raconte également qu’il rêvait de réussir ce genre d’escapade depuis dix ans. "Je pensais déjà le faire avec mes trois amis contre la Finlande. Mais contre l’Arménie, c’était le moment opportun. Hélas! j’étais le seul à passer à l’acte. Mais je n’en veux pas autres", dit-il, insistant sur le fait qu’il n’était pas ivre.

Sa petite minute d’exhibitionnisme risque cependant de lui coûter cher. Outre le "non" éventuel de sa fiancée, il pourrait écoper au minimum d’une amende de 1.000 euros et de 2 ans d’interdiction de stade. "Cela peut aller jusqu’à 5.000 euros et 5 ans d’exclusion", précise-t-on au ministère de l’Intérieur. Il sera fixé sur sa sanction d’ici six mois, après avoir été entendu.

Toujours est-il que si l’on s’en tient au côté sportif de l’histoire, Bernard Devresse peut se targuer d’avoir redonné de la vigueur aux Diables rouges puisqu’ils l’ont finalement emporté 3-0. On se souvient que les Finlandais avaient battu les Belges en juin dernier après qu’un hibou ait interrompu le match. Depuis, ils portent le nom de l’animal comme surnom et ils alignent les bonnes performances. Tiens, et si on rebaptisait les Diables rouges les Streakers ?

(B.DAR.)