Des originaux de Martine perdus ou volés

Les éditions Casterman promettent une récompense à qui retrouvera ce dessin. (Photo Casterman)

Le 21 août, dans le train Tournai-Bruxelles, une farde avec des originaux de Martine disparaissait. Casterman lance un avis de recherche.

Les originaux signés par le «papa de Martine», le dessinateur Marcel Marlier, sont d'autant plus difficiles à trouver qu'ils n'ont, à de très rares exceptions près, jamais été mis sur le marché. Ils arrivent toutefois qu'ils soient, de temps à autre, sortis du coffre où ils sommeillent à la demande des éditions Casterman. Dans le but, notamment, d'en réaliser une copie numérique, susceptible d'être utilisée pour la confection de produits dérivés. Les trois dessins disparus devaient permettre aux éditions Atlas de réaliser des tests de nouveaux produits en ce domaine. Deux d'entre-eux datent de 1963, et illustrent l'album «Martine au zoo», le troisième, dessiné trois ans plus tard, est extrait de «Martine à cheval».

En réalité, la disparition a eu lieu en août dernier mais n'a été portée que tardivement à la connaissance de l'auteur. Et ce n'est que ce mercredi que la maison d'édition lançait un avis de recherche officiel. Une annonce tardive que peuvent expliquer les circonstances de cette disparition. Celle-ci est survenue dans le train Tournai-Bruxelles du 21 août dernier entre 7h30 et 8h30. Un collaborateur de la maison d'édition transportait les originaux dans une farde à dessins. Lors de son arrivée dans la capitale, celui-ci a constaté la disparition de la précieuse farde.

Au début, la thèse du «simple» oubli paraissait la plus plausible. Une procédure de recherche a été aussitôt diligentée auprès de la SNCB. Sans résultat. Parallèlement à cela, les collectionneurs connus ont été mis en garde contre toute tentative de revente d'originaux. Les sites de vente par Internet ont été passés à la loupe. Sans plus de succès. D'où l'idée de lancer aujourd'hui un appel aux témoignages de ceux et celles qui auraient pris le train ce jour-là

Tout témoignage peut être apporté auprès des éditions Casterman - rue Royale, 132 - 1000 Bruxelles.Tél. : 02/209.83.12 ou 02/209.83.33.