Le prix du pétrole bat un nouveau record

Le baril de "light sweet crude" a battu un nouveau record. (photo Reuters)

Les cours du pétrole brut ont dépassé mardi pour la première fois, 88 dollars le baril à New York. Les tensions autour de la frontière turco-irakienne ont ajouté aux inquiétudes du marché sur la précarité de l'offre de brut.

Vers 16H15 GMT, le baril de "light sweet crude" pour livraison en novembre prenait 1,94 dollar à 88,07 dollars, peu après être monté à 88,20 dollars, un nouveau record historique. La crainte d'une intervention de la Turquie dans le nord de l'Irak, où se sont retranchés des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), créé une nouvelle source d'inquiétudes pour le marché du pétrole.

"Cela accroît la crainte qu'une telle action mette en danger et peut-être interrompe le transport du pétrole brut dans le nord de l'Irak et à travers le pipeline qui traverse la Turquie jusqu'à Ceyhan", sur la Méditerranée, a expliqué Mike Fitzpatrick, analyste de MF Global.

Ces nouvelles tensions, qui pourraient assombrir la situation générale au Moyen-Orient, s'ajoutent à des craintes récurrentes sur la précarité de l'offre de brut à l'approche de l'hiver. De plus, la faiblesse persistante du dollar "semble acheminer davantage d'achats de la part de fonds spéculatifs sur le marché du pétrole", a ajouté l'analyste.