Les passeurs sortaient couverts

Un trafic d'un demi-milliard d'euros! (photo Belga)

Un père et son fils ont été reconnus coupables jeudi à Anvers de trafic de pierres précieuses. Ils sont condamnés à cinq ans de prison, 27.500€ d'amende et 1.800.000 € confisqués. Leur combine ? Ils passaient des diamants, très bien dissimulés.

De 2001 à avril 2004, René Zaidman (59 ans) et son fils Sacha (32 ans) ont organisé au moins 671 transferts clandestins de diamants, dont la valeur totale s'élevait à plus d'un demi-milliard d'euros. Ces transports n'ont jamais été signalés aux services douaniers ni au Diamond Office, ce qui permettait aux vendeurs d'éluder l'impôt et aux acheteurs d'éviter le coût d'un transport officiel, des taxes à l'importation et des impôts.

Le père et son fils avaient engagé plusieurs passeurs. Ils plaçaient les diamants dans un étui cylindrique, lui-même inséré dans un préservatif que le passeur ou la passeuse s'enfonçait dans ses parties intimes. L'enquête a montré qu'un préservatif pouvait contenir des diamants pour un total de 1.500 carats. Quelque 20.000 carats (4 kilos) de diamants par mois ont ainsi pris clandestinement le chemin de la Turquie, de la Thaïlande, de la Chine, du Canada, de Singapour ou d'Israël.

Outre les deux organisateurs du trafic, dix coursiers âgés de 31 à 73 ans comparaissaient également au procès. En fonction de leur participation aux faits, ils ont écopé de 10 à 18 mois de prison avec sursis. Un acquittement a été prononcé en faveur d'un 13e prévenu. Six des coursiers condamnés ont passé un accord avec le fisc après la mise au jour du trafic. Pour les trois autres, le juge a ordonné la confiscation d'un total de 25.199 euros. (Belga)

Nos dernières videos