L'affaire des caricatures au Danemark

Comment 12 carica- tures danoises ont provoqué la colère de musulmans et une crise internationale? Arte y revient, dans une Théma «Démo- cratie... pour tous?»

Quand douze caricatures du prophète Mahomet sont publiées en septembre 2005 dans un journal indépendant danois, la controverse s'empare du pays et se propage bientôt au monde entier.

Jugés racistes, les dessins provoquent de violentes protestations au sein de certaines communautés musulmanes. Plusieurs pays du Proche-Orient boycottent les exportations du Danemark et les ambassades du pays, mais aussi celles de Suède et de Norvège, sont attaquées. Il y a débat dans plusieurs pays et certains journaux français publient les caricatures incriminées, pour réaffirmer que Dieu n'est pas un sujet tabou.

Comment une telle escalade a-t-elle pu avoir lieu?

Le journaliste, réalisateur et producteur danois (plus de 200 programmes de télé à son actif) Karsten Kjaer est parti interroger les principaux protagonistes de l'affaire au Danemark, en France mais aussi en Syrie, au Qatar, en Turquie et en Iran. En 52 minutes, il retrace les différentes étapes de cette crise internationale et soulève les questions fondamentales suscitées par cette affaire : quelles sont les limites, s'il y en a, du principe de liberté d'expression? Le respect de l'islam doit-il conduire à l'autocensure?

La presse et la liberté sont-elles menacées?

Ce document sera suivi d'un débat destiné à clore le cycle «Démocratie... pour tous?» pendant lequel dix films ont été présentés. Les intervenants s'interrogeront sur les questions suivantes : le capitalisme mondial est-il compatible avec la démocratie? La presse et la liberté d'opinion sont-elles menacées? Ils réagiront aussi aux remarques laissées par les internautes sur le site www.arte.tv.

ARTE, 20.45 & 21.40