L'Afrique du Sud rejoint l'Angleterre en finale

Bryan Habama a inscrit son 8e essai du Mondial-2007 ce dimance! (photo Reuters)

L'Afrique du Sud s'est qualifiée pour la finale du Mondial-2007 de rugby. Elle a facilement battu l'Argentine 37 à 13 (mi-temps: 24-6), dimanche au Stade de France à Saint-Denis.

L'Afrique du Sud retrouvera l'Angleterre, qui avait éliminé la France (14-9) samedi, pour une finale d'habitués de la sixième Coupe du monde de rugby, le samedi 20 octobre (21h00) au Stade de France. Absents des deux premières éditions du Mondial en 1987 et 1991 pour cause de boycott lié à la politique d'apartheid, les Sud-Africains, sacrés en 1995, accèdent pour la deuxième fois en finale, alors que les Anglais avaient atteint la finale en 1991 avant de décrocher le titre en 2003.

Pour la première fois, une finale opposera deux équipes qui se sont affrontées lors de la première phase de la Coupe du monde: l'Afrique du Sud avait balayé l'Angleterre (36-0) le 14 septembre, déjà au Stade de France. Depuis, le XV de la Rose a opéré un spectaculaire redressement, en resserrant son jeu autour d'un pack conquérant et de la botte de Jonny Wilkinson, auteur d'une pénalité et d'un drop décisifs dans les six dernières minutes de la demi-finale remportée face à la France.

Héros du titre remporté en 2003, Jonny Wilkinson avait également marqué tous les points de son équipe en quart de finale, face à l'Australie, battue (12-10), le 6 octobre à Marseille. Cette finale inédite devrait proposer une belle opposition de style, puisque les Sud-Africains, auteurs de quatre essais face aux Argentins, pratiquent un jeu très dynamique, avec un pack mobile et des lignes arrières très rapides.

Le match pour la 3e place opposera la France à l'Argentine, le vendredi 19 octobre au Parc des Princes. Les deux équipes s'étaient affrontées en match d'ouverture. Les Argentins l'avaient emporté (17-12) au Stade de France le 7 septembre.

A noter: l'ailier de l'Afrique du Sud Bryan Habana a égalé le record de 8 essais inscrits en une Coupe du monde détenu par le Néo-Zélandais Jonah Lomu, présent dans le stade, en marquant son deuxième essai en demi-finale contre l'Argentine.

Habana a inscrit l'essai du record à la 75e minute sur un contre après avoir intercepté une passe de Juan Martin Hernandez, qui permettait à son équipe de mener 37 à 13. Il avait inscrit un premier essai sur un coup de pied pour lui-même par-dessus Lucas Borges (32e). Lomu avait réalisé son record lors de l'édition 1999.