France: vaste coup de filet anti-pédophilie

Des dizaines de milliers de téléchargements illégaux. (photo Reuters)

Les gendarmes français interrogent actuellement plus d'une centaine de suspects après le plus vaste coup de filet mené en France contre des internautes amateurs d'images pédopornographiques. En tout, c'est 310 personnes qui ont été interpellées.

Cent quarante-quatre suspects, qui détenaient des photos ou des vidéos pédopornographiques échangées sur internet, avaient été formellement mis en cause à la mi-journée dans le cadre de l'opération "Arc-en-ciel", révélée jeudi.

Agés de 19 à 70 ans, les suspects sont chefs d'entreprise, ouvriers, artisans, enseignants, éducateurs, commerçants ou militaires.

Au total, 310 hommes concernés par ces échanges de photos et de vidéos avaient été identifiés et interpellés, pratiquement au même moment, dans 78 départements de France et d'outre-mer.

Bons résultats

Vingt-quatre ont été mis hors de cause, 144 ont reconnu les faits ou possédaient des images ou des films vidéo pédopornographiques. Les 142 autres étaient encore en cours d'interrogatoire vendredi à la mi-journée.

Un homme en état de récidive, traduit mercredi en comparution immédiate, a été condamné à 12 mois de prison ferme. Deux autres ont été mis en cause pour des atteintes sexuelles sur des mineures de leur entourage.

1.400.000 photos

L'un d'eux, âgé de 51 ans, a été écroué à Caen (ouest). Il détenait des milliers d'images téléchargées, principalement de jeunes filles. Plus de 1.400.000 photos et 27.000 vidéos pédopornographiques ont été saisies lors de l'opération "dont certaines sont très dures", a expliqué un responsable de la gendarmerie.

Une association de protection de l'enfance italienne "telephono arcobaleno" (arc-en-ciel) avait dénoncé en janvier l'existence d'un site web proposant le téléchargement de ces photos. Les spécialistes ont découvert, sur un serveur français, que ces images avaient été téléchargées plus de 21.000 fois par près de 10.000 utilisateurs, dont les 310 internautes français formellement identifiés. (Avec Belga)