Le Prix Nobel de la paix pour Al Gore et le GIEC

L'ancien vice-président américain (1996-2000) et candidat à la Maison Blanche (2000) était annoncé comme grand favori, le GIEC comme outsider. (photo Reuters)

Le prix Nobel de la paix a été attribué ce vendredi conjointement à l'Américain Al Gore et au panel de l'ONU sur le climat (GIEC). Leur travail de sensibilisation au réchauffement climatique est ainsi récompensé. Redécouvrez la bande annonce du documentaire d'Al Gore.

+ Jean-Pascal Van Ypersele, climatologue et membre du GIEC:

+ Greenpeace souhaite que le Prix Nobel d'Al Gore soit utile
+ Le Nobel de littérature à une Britannique
+ Le Nobel de chimie à un Allemand
+ Le Nobel de physique à un Allemand et un Français
+ Le Nobel de médecine à deux Américains et un Britannique

Le prix leur est conjointement décerné "pour leurs efforts de collecte et de diffusion des connaissances sur les changements climatiques provoqués par l'homme et pour avoir posé les fondements pour les mesures nécessaires à la lutte contre ces changements", a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien, Ole Danbolt Mjoes.

Le GIEC a organisé tout au long de l'année une série de conférence pour tenter de trouver des solutions concrètes au réchauffement de la planète. Quant à Al Gore (59 ans), il s'est impliqué dans le combat environnemental essentiellement par son documentaire, "An Inconvenient Truth" ("Une Vérité qui dérange"), sorti dans les salles fin 2006. En voici la bande annonce:

"Je suis profondément honoré", a déclaré Al Gore. "Cette récompense est encore plus significative du fait que j'ai l'honneur de la partager avec le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat - le plus éminent groupe scientifique consacré à améliorer notre compréhension de la crise du climat -, un groupe dont les membres ont travaillé sans relâche et avec dévouement depuis de nombreuses années".

Le Nobel, soit un diplôme, une médaille d'or et un chèque de 10 millions de couronnes suédoises (1,08 million d'euros), leur sera remis à Oslo le 10 décembre, date-anniversaire de la mort de son fondateur, le savant et philanthrope suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite. (B.DAR. avec Belga)

Les dix derniers lauréats :

  • 2007 : Al Gore (Etats-Unis) et le panel de l'ONU sur le climat (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat, Giec)
  • 2006 : Muhammad Yunus (Bangladesh) et la Grameen Bank
  • 2005 : Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et son directeur Mohamed ElBaradei (Egypte)
  • 2004 : Wangari Maathai (Kenya)
  • 2003 : Shirin Ebadi (Iran)
  • 2002 : Jimmy Carter (Etats-Unis)
  • 2001 : Organisation des Nations Unies (ONU) et son secrétaire général Kofi Annan (Ghana)
  • 2000 : Kim Dae-Jung (Corée du Sud)
  • 1999 : Médecins sans frontières (fondé en France)
  • 1998 : John Hume et David Trimble (Irlande du Nord/Grande-Bretagne)