provinciale 4g

Ernesto Suarez attend un déclic Heusy Hellas B 3 2

«C'était très mauvais. On doit tuer le match mais on ne marque pas assez», peste Ernesto Suarez à l'issue de la courte victoire de ses ouailles face à Hellas B. Il est vrai que même avec trois buts dans les filets adverses, dont le dernier dans les ultimes secondes de jeu, l'entraîneur heusytois n'est pas satisfait du rendement offensif de son équipe.

«Quand on arrive tout seul devant le goal adverse et qu'on ne parvient pas à marquer, ça devient difficile de gagner un match.» Pourtant, celui-ci leur a rapporté les trois points, contrairement au match face à Hombourg B le week-end précédent. «Là-bas, nous avions livré une bonne rencontre. J'ai aligné le même onze, mais c'est du noir au blanc.»

Des résultats, et surtout des prestations, en dents de scie qu'Ernesto Suarez ne comprend pas et met sur le compte de la jeunesse et du manque d'expérience de son noyau. «Tout le monde suit les entraînements et il existe une saine rivalité. Mais il manque quelque chose. Je suis certain que ça se passe davantage dans la tête. Il faut un déclic», conclut-il. Du côté d'Hellas, cette nouvelle défaite plonge un peu plus l'équipe dans les profondeurs du classement. Une position agréable pour personne, y compris Georges Koumbounis, l'entraîneur des Bleu et Blanc : «C'est effectivement dommage d'être battu par une équipe à notre portée. Mais nous gardons le moral. C'est une année de préparation, nous le savions depuis le début.» Beaucoup de travail reste à effectuer, quand on sait que certains joueurs ont commencé la pratique du football cette saison. Dans ce contexte, quoi de plus normal que de ne pas jouer les premiers rôles. Mais cela n'empêche pas G. Koumbounis de voir à plus long terme et de déjà envisager la suite de la compétition. «Pour le second tour, nous attendons un gardien et deux joueurs de champs.» Quelques renforts qui ne sauraient faire de tort!