article abonné offert

Genappe

Escroquerie

Mercredi vers 13h30, une octogénaire demeurant dans la rue Félicien Tubiermont a reçu la visite de deux (faux) employés de la Régie d'électricité. L'un resta au rez-de-chaussée, le second se rendit à l'étage. Ils parvinrent à la conclusion qu'il fallait remplacer le compteur. Une opération intéressante dans la mesure où, si elle payait sur-le-champ, le coût serait largement moindre que si elle attendait vingt-quatre heures. Peu méfiante, la dame âgée se rendit dans une pièce voisine d'où elle revint en donnant les 200 euros réclamés par les compères. Ceux-ci disparurent peu après. À leur départ, elle constata qu'ils avaient fait main basse sur la totalité de ses économies, soit quelques centaines d'euros supplémentaires.