Bruxelles, ville européenne la plus embouteillée

(photo Reporters)

Bruxelles occupe la première place dans le top 60 européen des villes souffrant de problèmes de circulation routière.

Une enquête, menée par l'entreprise de navigation TomTom, a révélé que Bruxelles occupait la première place dans le top 60 européen des villes souffrant de problèmes de circulation routière. 40 % des grands axes vers la capitale sont bloqués à cause du trafic.

Pour le secrétaire d'Etat bruxellois de la Mobilité, Bruno De Lille, cela ne fait que renforcer la nécessité de prendre des mesures "ici et maintenant". Si on veut traiter le problème de mobilité efficacement, il faut décourager l'usage de la voiture quand il existe de meilleures alternatives, et faire en sorte que ces alternatives soient utilisées le plus efficacement possible, a-t-il commenté mardi.

Cela passe en priorité par la mise en place d'un système de tarification kilométrique pour décourager l'usage inutile de la voiture et par la création du Réseau Express Régional visant à dégager les grands axes d'entrée de Bruxelles et à faciliter les trajets domicile-travail.

Dans la Région de Bruxelles-Capitale même, le Secrétaire d'État veut renforcer l'efficacité des transports en commun, en créant plus de sites réservés aux bus et trams et en les équipants d'un dispositif de commande automatique des feux de signalisation. En outre, il faut agir pour rendre les alternatives que constituent le vélo et la marche à pied plus crédibles. Cette étude montre une fois de plus que des mesures s'imposent.

Ces mesures sont reprises dans le plan IRIS2, le plan stratégique de mobilité, développé par Bruno De Lille et en discussion au gouvernement bruxellois, a-t-il encore souligné.

Avec Belga

Nos dernières videos