promotiond

Crucial de ne pas se louper

Sur la lancée de son premier point glané à Meux , Petit-Waret visera la victoire face à un autre mal loti, Soignies.

En ramenant un point de leur court déplacement à Meux (1-1), les Biwacks ont non seulement écrit une nouvelle page de leur courte histoire mais ils ont également débloqué le compteur resté désespérément sur zéro depuis l'entame du championnat. Un petit point certes, qui ne fait pas beaucoup avancer les choses mais qui a le mérite de rendre confiance à un groupe qui découvrait (majoritairement) le niveau national. Il était également crucial de ne pas rentrer bredouille avant deux grosses échéances face à des adversaires eux aussi en manque de points.

Les venues de Soignies et Jamoigne, les deux autres mal lotis de la série, sont l'occasion de prendre un envol définitif. Par contre en cas d'échecs répétés... l'avenir en promotion deviendrait bien aléatoire, ce que ne conteste pas le coach Rudy Anciaux: «Bien sûr, tous les matches sont à jouer mais ces deux-ci, il ne faudra pas les louper. Ne nous laissons pas aveugler par le bilan de Soignies qui a connu un calendrier aussi ardu que le nôtre jusqu'à présent. C'est une équipe typiquement hennuyère, forte dans les duels et des joueurs qui se battent les 92 ou 93 minutes. Je les ai vus jouer deux fois et il ne leur faut pas une demi-occasion pour marquer, ce ne sera pas facile».

Sans les attaquants Laurent Biasio et Rémy Muzembo mais avec un Mariano Fontaine en forme comme on a pu le voir à Meux, Petit-Waret serait bien inspiré d'emporter les trois points: «D'autant qu'un premier trou s'est créé au classement. Pour le moral, ce serait l'idéal», conclut le coach.

Biasio est suspendu, Lambert est de retour alors que Muzembo et Pinsart devraient réintégrer le groupe dans une quinzaine de jours.P.B.

Le noyau: Akkol, Cheret, Colignon, Evrard, Fontaine, Haumont, LambertA., LambertL., Laurent, Leswael, Louis, Luymi, Mandiangu, Nyaki, Nys, Piette, Pirard, Pousseur