provinciale 1

Herve-Melen: gare aux maillots secs! Herve Melen Dimanche 15h

Les derbys se suivent pour les Herviens. Se ressembleront-ils? Personne, évidemment, à la Plaine des Sports ne souhaite revivre le remake du précédent à Aubel. Pour Herve, autant que pour Melen, qui doivent grappiller des points là où ils le peuvent, c'est une rencontre à ne pas perdre. Même si les aléas en ont décidé autrement, Herve reste sur deux échecs à domicile contre Waremme et Chênée, qui ne lui autorisent plus le moindre faux pas dans l'immédiat, surtout face à un adversaire aussi mal loti que ne l'est le voisin mélinois. «On doit absolument prendre ces 3 points pour conserver l'écart qui nous sépare de la zone rouge et garder ainsi notre place dans la colonne de gauche, confirme Jo Debie. Mais on ne peut espérer l'emporter que si nous jouons autrement plus motivés que la semaine passée. On a cru à tort que nos 9 points permettaient de nous relâcher. Nous attendons des joueurs qu'ils mouillent davantage leur maillot en ayant à l'esprit de racheter l'erreur d'un partenaire.»

Si on parle de rachat côté hervien, les Mélinois sont carrément eux au pied du mur. «Face à notre mois de vérité», signale même Joseph Doelen. Avec Herve, Amay, Aywaille et Waremme au programme, autant de concurrents (très) directs, les Mauves doivent saisir les occasions qui leur sont offertes de gagner des points pour retrouver une place un peu plus rassurante au milieu du classement. «Il n'y a rien de mal fait, estime l'entraîneur mélinois. Mais on doit pratiquement gagner un match sur deux jusqu'à ce que notre situation soit un peu plus viable, sinon elle deviendra très compliquée. Un partage à Herve ne sera pas suffisant, même si un point c'est toujours mieux que rien.» Si l'optimisme n'est pas béat dans les rangs soumagnards, Joseph Doelen sait que son équipe est moins moribonde dans la manière ces derniers temps que lors des premières semaines de compétition. «Nous aurions sans doute mérité un peu plus qu'un 3 sur 9 au vu de nos dernières prestations, notamment contre Weywertz et surtout à St-Vith.» Une défaite encaissée sur le fil qui risque de coûter encore plus cher à l'Alliance puisque Debougnoux et Rasquinet sont sous le coup d'un rapport et d'une proposition de transaction de deux dimanches. Sanction refusée par les deux joueurs qui iront en appel la semaine prochaine. Debougnoux, justement, rentre de... suspension pour ce déplacement à Herve, alors que Benatti, retenu par son travail, est forfait. À Herve, Colling (suspendu) et Hervé Spronck ne seront pas du noyau composé par Andy Piters.