division 2

Un joli bras de fer en perspective AS Eupen Tubize Samedi 20 h

Arbitre: M.Colemonts.

EUPEN: Wins et Telemans, Lebe, Rentmeister, Genaux, Cezar, Vinamont, Keller, Penga, Brüls, Thys, Barro, Molnar, Bongar, Tomsin.

Après une semaine de trêve liée à la refonte du calendrier, le championnat reprend ses droits ce soir au Kerhweg. Pour renouer avec la compétition, l'Alliance reçoit un adversaire qui présente un profil très similaire au sien. A l'image de leur hôte d'un soir, les Sang et Or sont toujours invaincus et ils possèdent un actif de neuf unités à leur compteur. Leur avérage est de six buts marqués pour quatre buts reçus. Du côté eupenois, on a simplement marqué un petit but supplémentaire.

«Pourtant, l'attaque est sans conteste le maillon fort de cette redoutable équipe brabançonne, explique Marc Grosjean. À mes yeux, Tubize dispose d'un des meilleurs potentiels offensifs dans l'antichambre de l'élite.»

Le fer de lance de cette belle armada s'appelle Jérémy Njock. Le sculptural avant-centre camerounais fit les beaux jours de Mons où il inscrivit la bagatelle de dix-huit buts avant de prendre la route de Brest et l'Université Craïova. Il a été récemment rejoint par Kevin Stuckens, réserviste de luxe à Dender où il mit souvent en exergue un sens de but très aiguisé.

«Ajoutons-y encore des garçons comme Diafuta, Lepoint ou Ozer qui présentent une belle carte de visite et vous comprendrez pourquoi nous nous serons confrontés à un solide client, poursuit l'entraîneur frontalier. D'autant que le reste du groupe est en pleine phase de maturité.»

Pour tenir la dragée haute à un tel adversaire, Eupen devra livrer un excellent match.

«Tubize ne nous a jamais vraiment réussi, soupire Marc Grosjean en se remémorant une lourde défaite consentie au stade Emile Leburton. Nous allons tout mettre en oeuvre pour infléchir ces statistiques.»

En priorité, il faudra éviter que la puissance athlétique des visiteurs ne pose trop de problèmes à l'arrière-garde des Noir et Blanc.

«Tubize pratique un jeu comparable à celui du Standard contre Saint-Petersbourg. Il faudra présenter une bonne circulation de balle, de la vitesse en reconversion offensive et un pressing haut pour éviter d'être mis en difficulté.»

Bien maîtriser les deuxièmes ballons et être extrêmement vigilant sur toutes les phases arrêtées voilà des paramètres aussi importants pour répondre aux exigences du mentor liégeois.

«C'est un excellent test pour mesurer notre aptitude à rester dans la cour des grands. Si nous passons le cap, nous serons vraiment bien partis pour tenir un rôle en vue durant tout ce championnat.»