Un souffle nouveau   à la Maison des plantes

La Maison des plantes médicinales de Flobecq a officiellement été inaugurée en 2006. Située au centre du village, la Maison présente à ses visiteurs le passé de la région des Collines et son rôle dans la production de plantes médicinales. Par différents panneaux didactiques, chacun pourra découvrir les bienfaits des plantes qui nous entourent. Le jardin extérieur, où poussent près de 80 plantes différentes, est également très apprécié. Différentes balades sont possibles tel que le parcours de 4 km où on peut découvrir, en plus des fleurs et plantes, les statues réalisées par Jean-François Massart. Le directeur du musée, André Dallemagne, regrettait le manque de dynamisme au sein de son infrastructure. Au printemps 2010, en collaboration avec les autorités communales, le joyau flobecquois s'est lancé le défi de revoir toute l'animation de son site. Pour atteindre cet objectif, la maison a nommé Raphaël Debruyn conservateur du site. Fabienne Jacquemin, artiste-conteuse du Tournaisis, est également investie dans le musée flobecquois en tant qu'animatrice. « Notre objectif dans un premier temps est de donner un maximum de visibilité à la Maison des plantes et promouvoir nos activités », confie le directeur. Samedi dernier, le site rouvrait ses portes pour une nouvelle saison. « Nous proposerons différentes animations. La première se déroulera le 9 mai prochain, à l'occasion de la fête des mères. Par la suite, nous voulons mettre en place plusieurs balades contées dans notre jardin, explique Fabienne Jacquemin. À plus long terme, nous pensons à des collaborations avec le Centre culturel des Collines et la bibliothèque Georges Delizée. » L'autre objectif poursuivi par la Maison des plantes médicinales est d'inciter le public à revenir à Flobecq. Cet été, un restaurant verra le jour au sein du musée. « Nous cuisinerons nos plats à base des plantes du jardin de la Maison des plantes, mais aussi avec des huiles essentielles, confie Sylvie Druart, future responsable de l'établissement. Les convives pourront manger au coeur de la maison ou, par beau temps, en terrasse. »