A 99 ans, Marcelle puise sa vitalité dans le yoga

Marcelle Levaz, de Pousset, pratique le yoga avec enthousiasme et conviction. (photo EdA)

Habitante de Pousset, Marcelle Levaz a fêté son 99e anniversaire au cours de yoga. Depuis dix ans, elle en est une fervente adepte.

Tous les mercredi, c'est yoga pour l'alerte nonagénaire, adepte de la discipline depuis plus de trente ans. «J'ai eu différents professeurs et je suis les leçons d'Hélène Clesse depuis dix ans. Le yoga me fait tellement de bien. La respiration est très importante et j'ai appris à bien respirer en toutes circonstances, j'en fais parfois un peu le soir, quand je suis installée devant la télévision. Et souvent le matin, avec Marcel qui partage ma vie: j'ai réussi à le convaincre de participer aux exercices!»

D'un tempérament plutôt calme, Marcelle estime pourtant le yoga très utile. «En cas de stress, il suffit de s'asseoir et de pratiquer la respiration ventrale pour se relaxer efficacement.» Mais le yoga n'est pas un remède miracle: quand Marcelle a mal à la tête, elle prend un cachet d'aspirine, comme tout le monde.

Une chose est sûre, les exercices ont un effet bénéfique sur la santé de Marcelle qui va encore danser le dimanche et assiste régulièrement à des spectacles de théâtre. «Le dernier en date est une pièce en wallon qui était jouée à Remicourt, je ne parle pas couramment le wallon mais je le comprends bien, je me suis très bien amusée.»

Julie Lescaut ou Navarro 

Côté alimentation, Marcelle était une adepte de pâtisseries et en savourait une chaque semaine jusqu'à l'an dernier. Ses goûts ont changé: ce sont à présent les bonbons secs qui la font craquer. Devant le poste de télé, les séries policières captent son attention. «Je préfère Julie Lescaut ou Navarro plutôt que les Experts: dans ce feuilleton, si on rate une seconde, on ne comprend plus rien.» Autre secret volontiers partagé pour préserver sa santé: Marcelle s'accorde désormais une courte sieste quotidienne.

Mercredi soir, la veille de son nonante-neuvième anniversaire, Marcelle a été célébrée par ses comparses du cours de yoga, toutes générations confondues. «Au début, nous devons nous relaxer: nous sommes tous debout et nous devons garder les yeux fermés. A un moment, j'ai entendu “bon anniversaire“, j'ai ouvert les yeux et j'ai vu tout le monde assis autour de moi, j'étais la seule à être restée debout.»

Cette leçon fut un peu une répétition générale pour l'an prochain, puisque Marcelle a bien l'intention de fêter son premier siècle sur son tapis aux couleurs vives.