Division 2A

Des Sambriens dans le creux

Hormis une victoire contre les lanterniers d'Onoz, Sambreville a toujours fait buisson creux et navigue ainsi dans le fond du tableau.

Ce n'est pas la joie à Sambreville: «Contre Leuze, supérieur dans les échanges, notre défaite est somme toute logique, convenait Marcel Gajdzick. En fait, suite à une kyrielle de blessés et autres indisponibilités (tour de noces, vacances), les jeunes ont été appelés à la rescousse, depuis le début du championnat. Les gamins se défendent bien, mais leur manque d'expérience se paye cash. Dans ce contexte, certains se cachent et ont peur d'entreprendre.

» Toujours est-il que le moral en a pris un coup et à mon niveau je me pose des questions. J'accroche mon espoir au retour des éclopés. Après celui de Fisette, Divita et Misson réapparaîtront dimanche prochain à Loyers avec peut-être Figula qui vient de resigner. Ils apporteront ce zeste d'expérience bien utile pour encadrer la jeunesse car il devient urgent de tout donner pour grappiller des points.»

Spirale positive pour Leuze

En réalisant un six sur six contre le Caps Namur et à Sambreville, les promus de Leuze ont, quant à eux, épousé une spirale positive.

«Après trois défaites successives, j'ai changé mon fusil d'épaule, en sacrifiant notamment le beau jeu au profit d'un réalisme défensif sans fioritures, confesse Pascal Lefranc. Ainsi, nous venons de livrer deux mauvais matches, mais qui nous rapportent six unités.

» En montant via le tour final, nous étions limités dans notre recrutement, si bien que nous avons fait confiance aux acteurs du dernier exercice, nous limitant à trois transfuges seulement. Autour des chevronnés Henin, Goffin, Catinus et autre Adans, les jeunes Kaizer, Xhaard, Oguz et autres forment un bon amalgame dans notre effectif. Le maintien est notre objectif prioritaire et, pour l'instant, nous sommes bel et bien à notre place, dans le ventre mou du classement.»J.-M. L.