Villes et communes réclament des moyens supplémentaires pour les pompiers

Les Unions des villes et communes wallonne et flamande ont réclamé jeudi 32 millions d'euros supplémentaires de la part du gouvernement fédéral en faveur de la réforme des services d'incendie. Cela serait un signe indiquant que cette réforme constitue une priorité pour le gouvernement, disent les deux organisations.

Les communes disent attendre depuis longtemps qu'une fin soit mise à l'incertitude régnant sur l'avenir des services d'incendie locaux. Elles estiment aussi que les moyens financiers doivent être récurrents, structurels et en augmentation annuellement.

En résume, les deux unions veulent un plan pluriannuel concret et un engagement financier clair.