BRUXELLES

Ring: les quatre options ne vont pas limiter l'usage de la voiture (cdH)

Un nouveau ring ou la création d'un méga tunnel, s'il permet au début de fluidifier le trafic, engendrera à terme une augmentation du nombre de voitures utilisant le Ring, ce qui est contraire à tous les objectifs de réduction de la circulation automobile, a affirmé jeudi le député bruxellois Hervé Doyen, au nom du cdH.

Pour lui, la Région bruxelloise doit avoir son mot à dire dans les projets de la Région flamande concernant la capitale. 

Aux yeux du député-bourgmestre de Jette, les études vont toutes dans la même direction: la création de nouvelles capacités routières engendre un effet d'appel.

Le cdH bruxellois a par ailleurs également rappelé ses craintes quant aux intentions réelles du gouvernement flamand dans le projet de réaménagement du Ring: permettre de développer les zonings d'affaires au nord de Bruxelles, mais en territoire flamand, ce qui risque d'entraîner des délocalisations d'entreprises bruxelloises.

La priorité du cdH est d'offrir aux automobilistes des solutions encore plus performantes en matière de transports publics, a ajouté Hervé Doyen.

Au lieu de trouver des moyens financiers pour des infrastructures routières, le cdH demande dès lors que ces moyens soient affectés à la finalisation rapide du RER, au projet Diabolo, au développement du fret par eau ou par rail, et à l'amélioration de l'offre de la STIB à l'intérieur de la Région. Autant de mesures en discussion au sein du gouvernement dans le cadre de l'élaboration du Plan Iris 2, a-t-il conclu.